Startup met en vente une arme électromagnétique aux États-Unis

Les armes électromagnétiques ne sont plus exclusives aux arsenaux de personnages de films de science-fiction et de jeux vidéo avec une empreinte futuriste pour faire partie du monde réel. Le premier modèle commercial d’une arme électromagnétique, l’Enclume GR-1, est vendu au public par la startup Arcflash Labs.

En parallèle : « Wave » : Clubhouse lance une nouvelle façon d'inviter des utilisateurs dans les salons de discussion

Pour l’instant, il n’est possible de préacheter le pistolet électromagnétique GR-1 Anvel, qui ne commencera à être livré que dans les six mois. Les personnes intéressées devront sortir le scorpion de leur poche, car Arcflash Labs facture pas moins de 3 375$ (18 280 R$), soit 10 % de réduction parce qu’il s’agit d’une précommande. Le prix total est de 3 750$ (20 311 R$).

Également connu sous le nom de fusils Gauss ou d’armes à moulinet, ce type d’arme utilise une série de bobines électromagnétiques pour booster un projectile à travers le canon du canon. Techniquement, le GR1 Anvel ne peut pas être appelé fusil, ce qui peut décevoir quiconque a rencontré les fusils Gauss dans le jeu Fallout.

Dans le meme genre : Recette Roti Canai |

Une arme plus puissante

L’enclume GR-1 est décrite comme l’arme électromagnétique la plus puissante jamais offerte au public, même si la technologie est encore loin de son apogée. Le canon, semi-automatique, pèse 9 kg effrayant et tire jusqu’à 40 projectiles de 12 mm à plus de 300 km/h, produisant 8,99 kgfm d’énergie sur une seule charge de batterie. Cette performance est similaire à celle d’un canon de calibre 22.

En plus de payer 3 375$ pour l’arme, les personnes intéressées par GR-1 Anvil devront signer une clause de non-responsabilité pour réserver l’équipement. En effet, avec une charge aussi importante d’électricité déclenchée en même temps, il est possible de déclencher un incendie qui peut faire du travail pour être effacé par la suite.

En savoir plus :

Bien qu’il soit encore loin d’être égal aux fusils de jeux Gauss, le fait d’avoir une arme électromagnétique en phase de précommande est déjà une avancée technologique, qui a été sérieusement envisagée par les puissances militaires pour une utilisation sur les champs de bataille. La Chine, par exemple, expérimente déjà des armes électromagnétiques, mais elle a encore beaucoup à faire dans ses projets.

Via : Field and Stream

Auteur de l’article : admin